Sur

 Boško BOJOVIĆ
22, Rue Emeriau 75015  Paris     07 86 11 77 56     bbojovic@gmail.com     www.bosko-bojovic.com

Né le 21 Novembre 1948 à Belgrade
Divorcé, deux enfants         Nationalité serbe, française
FORMATION Histoire, et philologie du sud-est européen:
1979; 1981 Licence; Maîtrise (Université de Belgrade) en Histoire générale et nationale
1985; 1990 DEA ; Doctorat, Univ. Paris I Panthéon-Sorbonne mention « Très Honorable à l’unanimité »
1994 Habilitation à diriger des recherches, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
EXPERIENCE PROFESSIONNELLE  
1986-1996 Chargé de recherche, à l’Institut des Etudes Balkaniques, Belgrade
1996 Directeur de recherche Institut des Etudes Balkaniques Académie Serbe des Sciences et des Arts
1989-1994
1990-1999
Chercheur,  Centre d’Etudes Balkaniques (INALCO), Paris Conférences & cours: INALCO, CRHCB (CNRS), EHESS, Inst. Rech. Byzantin Athènes ; EPHE
1996
1999
1997-98 -1998-1999
2000-2010
Membre, centre d’Etudes Byzantines, Balkaniques et Neo-Helleniques (EHESS), Paris.
Membre du Comité de rédaction Repertorium Foutium Historiae Medii Aevi, Rome.
Chargé de conférences à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Professeur associé à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
2001

2007

Professeur des Universités, Maître des conférences — qualifications CNU Conseil National des Universités(sections 13, 21, 22)

Visiting Professor (European Center of Peace and Development, Beograd)

Publications principales  
11 livres L’idéologie monarchique dans les hagio-biographies dynastiques du Moyen-Age serbe, N° 248 dans la collection “Orientalia Christiana Analecta”, Rome 1995 (LII + 727 pp.).
Dubrovnik (Raguse) et la Turquie de 1430 à 1520. Cent-vingt-neuf firmans des sultans ottomans, publications “Pierre Belon”, EHESS, Paris 1998 (XXVII + 412 pp.).Le monde byzantin (VIIIe-XIIIe siècle). Economie et société, Editions du Temps, Paris 2006, 205 pp.

Le millénaire byzantin (324-1453), « Ellipses », Paris 2008, 277 pp.
1968 Archéologie d’une pensée, « Paideia », Paris-Belgrade 2008, 245 pp.
Chilandar (Mont-Athos) et les pays roumains (XVe-XVIIe siècle). Les actes des princes moldo-valaques des Archives de Chilandar. Etude historique et philologique, éd. De Boccard, Paris 2010 (248 pp.).
Kosovo et les Balkans Occidentaux. Question de stabilité régionaleet de sécurité européenne. Après dix ans de protectorat: minorités et le patrimoine culturel en sursis, European Center of Peace and Development of the University for Peace established by the United Nations, Belgrade 2011.

155  Articles “L’eschatologie sociale de l’utopie médiévale. Essai sur les idéologies hétérodoxes du Moyen Age sud-slave”, Zeitschrift für Balkanologie 32/2, Wiesbaden 1996, p. 117-130.
“La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale ”, Etudes balkaniques 4, Paris 1997, p. 19-44.
« Vers une typologie du héros dans la poésie épique du sud-est européen slave », Etudes balkaniques. Cahiers Pierre Belon. Recherches interdisciplinaires sur les mondes hellénique et balkanique 7, Paris 2000, 69-87.«  Mont Athos, Jean Castriot et la ‘Tour albanaise’ », Balcanica XXXVII (2006), p. 81-87.
« “Le discours d’amour de despote Stefan Lazarevic” (début du XVe siècle) – poésie spirituelle ou amour platonique ?», in Corrispondenza d’amorosi sensi. L’omoerotismo nella litteratura Medievale, Edizioni dell’Orso, Gênes 2006, p. 285-296.
« L’Humanisme de la Renaissance entre romanité balkanique et illyrisme slave  », in L’Humanisme et la Renaissance dans le Sud-est européen, UNESCO & AIESEE, Bulletin, Bucarest-Paris 2002-2004, p. 313-323.
 » Entre Venise et l’Empire ottoman, les métaux précieux des Balkans (XVe-XVIe s.) », Annales : Histoire, Sciences Sociales, novembre-décembre 2005, n° 6, p. 1277-1297.
Sous presse : « Qui habet tempus habet vitam – La question de Thessalonique et l’adhésion de la Yougoslavie au Pacte tripartite :la crise dans les Balkans (octobre 1940 – mars 1941) », Balkan Studies 44/1-2 (2003), p. 95-108 (abstr. angl. p. 140-141).

« Globalistation and Balkanisation: the Case of the « Native Language » in Montenegro », Acta Studia Albanica 2 (2005), p. 57-72.

“Religion – Identity – Modernity in Post-Yugoslav Serbia, From Traditionalism to Tolerance and Pluralism”, in National Reconciliation, ethnic and Religious Tolerence in the Balkans. Reconciliation and Human Security, European Center for Peace and Developement of the University for Peace established by the United Nations (2007), p. 113-127.
« Byzantium -Balkans-Europe : as economical and ideological pattern », in Tolerence and Human Security in the Balkans – Interdependence and causality. Proceedings of the Third ECPD International Conference (ed. Takehiro Togo, Jeffrey Levett, Negoslav P. Ostojic), E.C.P.D., Belgrade 2009, 21 pp.
 » Le patrimoine culturel sud-est européen et la mondialisation. Mondialisation  et balkanisation. Le cas de la « langue maternelle » au Monténegro », in Révue – Association Internationale du  Sud-est européen, 35-39 (2005-2009), Bucarest 2009, p. 87-100. ISSN 2066-7361
« RELIGIOUS COMMUNITIES, RECONCILIATION AND TOLERANCE. THE WESTERN BALKANS IN THE EARLY 21st CENTURY », International Conference : National Reconciliation, ethnic and Religious Tolerence in the Balkans. Reconciliation and Human Security, Center for Peace and Developement of the University for Peace established by the United Nations, Belgrade 2010.
« Byzance et les Balkans entre l’Antiquité tardive et la modernité », Bulletin des sciences sociales n° 6, Ed. L’Harmattan (2010), 29-46.
« Eglise, Etat, société: le cas de l’Eglise orthodoxe ен Serbie et dans l’ex-Yougoslavie (XIIIe-XXIe s.) », Istina 55, Paris 2011, p. 7-35.

Raguse (Dubrovnik), entre l’Orient et l’Occident (XIV-XVIIe siècles), monographie, 275 pp., Ellipses, Paris 2012.